Est-il juste d’échanger de l’énergie solaire contre de la bière ? En tout cas, le coup de marketing n’a pas manqué d’attirer l’attention des Australiens. En fait, dans ce pays, il existe une brasserie nommée Carlton & United Breweries qui vend la célèbre marque de bière locale : Victoria Bitter ! 

Cependant, en plus de devenir la boisson de base du pays, cette bière et ses brasseurs ont aussi une autre particularité. En effet, Cartlon & United Breweries confirme qu’elle ne peut utiliser que l’énergie solaire pour brasser de la bière et croit fermement que le soleil et la bière peuvent bien s’allier. La brasserie a alors lancé une campagne de marketing dans ce sens en offrant à leurs clients la possibilité d’échanger de l’énergie solaire contre des lots de bière. Une opération bien étonnante mais qui pourrait, quand bien même, intéresser les amateurs de cette boisson.

Échangez l’énergie solaire excédentaire contre des paquets de bière livrés à votre domicile

Cette campagne de marketing de Cartlon & United Breweries s’appelle «Solar Trading». L’objectif est de permettre aux clients de la marque d’échanger l’excès d’énergie solaire contre des canettes de bière. Plus précisément, le but sera de convertir son surplus d’énergie solaire en crédits par tranches de 30 dollars américains (environ 24 euros).

Le crédit alloué à l’entreprise peut alors être échangé contre le conditionnement de 24 paquets de bière qu’elle se charge de livrer aux clients. Malheureusement, le “Solar Exchange” n’est disponible que pour les citoyens australiens. Dans tous les cas, suivant la même idée que la brasserie n’utilise que l’énergie solaire pour produire de la bière, Carlton & United Breweries prévoit d’utiliser 100% d’énergie solaire dans ses usines en 2025.

Actuellement 20% de la population australienne utilise l’énergie solaire

Quoi qu’il en soit, l’intérêt de cette entreprise pour l’énergie solaire peut nous surprendre. Il faut savoir que l’Australie ne manque pas de soleil, à tel point que le gouvernement envisage même de taxer les citoyens qui injectent de l’électricité dans le réseau. En effet, si seulement 0,2% des Australiens utilisaient déjà l’énergie solaire en 2007, aujourd’hui 20% l’utilisent.

Dans tous les cas, l’utilisation de l’énergie solaire ne sert pas uniquement à faire de la bière. En effet, des chercheurs ont développé un œil humain électronique à énergie solaire pour un robot, et JBL travaille également sur un casque sans fil alimenté à l’énergie solaire. Saviez-vous que le Maroc possède un village entièrement alimenté à l’énergie solaire ?