Le monde est en changement constant et ce, peu importe si nous croyons au dérèglement climatique ou non. La multinationale Microsoft a récemment ouvert de nouveaux datacenters du côté de la Scandinavie, plus précisément en Suède. La particularité de ces datacenters, c’est qu’ils sont 100% décarbonés et éliminent les déchets produits par ces derniers.

Le géant Microsoft parie sur des données plus vertes

3 nouveaux datacenters ont ouvert leurs portes aux clients qui souhaiteraient bénéficier des solutions Microsoft Azure et Microsoft 365, situés à Gävle, Sandviken et Staffanstorp.

Comme dit en introduction, ces datacenters ont la particularité d’être alimentés avec 100% d’énergie totalement décarbonée tournant 24h sur 24 et 7 jours sur 7, correspondant exactement avec son partenaire Vattenfall. Les données récoltées par ces centres de données seront alors garanties plus “green”.

Le gros avantage pour la multinationale américaine est de pouvoir agrandir ses investissements dans ce domaine liées à un environnement plus durable, elle a déjà noué des partenariats avec près de 20 organisations.

Un vrai tournant pour l’entreprise

En plus de l’ouverture de ces nouveaux datacenters, Microsoft a signé de nombreux accords pour des projets d’énergie renouvelable avec les entreprises bp, Enlight Renewable Energy, European Energy, NTR, Prime Capital ou encore WPD afin de soutenir ses opérations, un véritable tournant pour la multinationale américaine.

Des datacenters avec des données plus vertes ? Pourquoi pas / Source : Chrsitina@wocintechchat (UNSPLASH)

De surcroît, la Suède est la toute première région de datacenters de Microsoft au monde où les générateurs de secours seront alimentés au carburant Preem Evolution Diesel Plus, le tout premier carburant écolabellisé au monde. Il contient environ 50% de matières premières renouvelables et une réduction quasi-équivalente des émissions nettes de dioxyde de carbone par rapport aux mélanges de diesel fossiles normaux.

L’annonce de ces datacenters du côté de la Suède est issue d’un grand nombre d’investissements que Microsoft a fait dans divers centres de données dans différentes régions du monde, ces derniers mois.

En effet, au moins de février, le géant américain a annoncé la création de nombreux datacenters au quatre coins du monde, en Espagne, en Nouvelle-Zélande, en Chine et dans divers Etats américains dont l’Arizona. Sauf que la Suède se démarque réellement de par son datacenter 100% sans carbone.

Beaucoup d’entreprises ont réellement pris connaissance qu’elles devaient, elles aussi, agir pour la planète. Cela passe aussi par le numérique et les données.
Serait-ce le premier effort d’une longue série pour un avenir plus durable ?

Source : NetCost Security, Datacenter Dynamics

Related Posts